Officine del Cibo

Un endroit qui mérite un arrêt en tenant compte aussi de quitter la sortie d’autoroute à proximité. Giacomo Devoto propose une cuisine traditionnelle ligurienne avec des plats redécouverts et revisités dans une clé gourmande, mais avec simplicité et authenticité. Les salles intérieures sont grandes et lumineuses, avec un mobilier moderne et simple et des produits locaux mis en évidence sur les étagères. Les plats sont le résultat d’une recherche minutieuse des matières premières, toujours d’un haut niveau à partir des anchois, de la pêche du jour, des viandes et légumes de nombreuses présidences Slow Food de la région. Les pâtes artisanales de la tradition ligurienne, comme les «Crosetti». À déguster les anchois de Monterosso marinés, les laitues farcies, les muscles farcis retravaillés avec une touche de modernité; parmi les viandes: le lapin à la ligurienne et les pousses de navet farcies que vous pourrez déguster dans leur version ingénieuse. Les desserts sont également excellents. Le personnel amical et souriant vous aidera à choisir vos plats et boissons. Cave intéressante avec vins naturels refermentés en bouteilles et bières artisanales; laissez vous tenter par les propositions de combinaisons intrigantes comme celle des vins mousseux avec la pizza. Les prix de la pizzeria varient de 7 à 16€; prix de la cuisine contenu et équilibré avec des plats entre 9 et 15€ et une moyenne pour un repas d’environ 30€.

Pignatta Rossa Artrattoria

En vous promenant à Albissola Marina, vous pouvez respirer l’Art dans tous les coins, à partir du bord de mer Lungomare degli Artisti aux galeries de sculpteurs et de peintres que nous trouvons dans chaque rue. Dans un carruggio non loin de la mer et de l’Aurelia, ce lieu petit mais enchanteur est situé. Sur les murs, des peintures et des sculptures d’artistes locaux, comme Giacomo, époux de Tiziana, le chef de l’Artrattoria, qui a conçu les tables, en les dédiant à de grands peintres. Une gestion entièrement féminine à la fois dans la salle et dans la cuisine, qui accueille les clients avec le sourire et les conquiert avec les plats exquis et originaux de Tiziana. Le menu change tous les mois car il s’inspire des produits de saison et du poisson frais local. En automne, on commence par le thon tataki à la crème de miel et de betterave, ou la pulpe de citrouille et d’amande ou le calmar poêlé aux légumes de saison (à déguster). Dans les entrées, dégustez la délicieuse carbonara au poisson, spécialité de Tiziana, ou les raviolis au saumon à l’orange et à la ricotta salée. On continue avec les boulettes de morue avec les courgettes ou la soupe de rascasse. Des plats de viande tels que le rôti de bœuf de venaison et le rouleau de lapin aux noisettes et à la polenta taragna sont toujours présents. Excellent choix également dans les desserts maison. La carte des vins est organisée avec des propositions intéressantes de la région et au-delà.

Il Quadrifoglio

Le restaurant à l’extérieur ressemble à une trattoria provinciale classique, mais en entrant dans la très grande salle, accueillis avec chaleur et gentillesse par la propriétaire, vous trouverez des plats insolites et spéciaux au menu: escargots panés aux noisettes sur mousse de poireaux, œuf en cocotte à la truffe blanche, tian d’épinards et chou-fleur à la fondue, salade de poule au parmesan Grana Padano de 50 mois (de 8 à 15€). Dans les entrées, les raviolis de queue de style vaccinara invitant, les délicieux tortelloni aux cèpes, les véroniques (ravioli du plin assaisonné de fondue) sont délicieux, et les cappelletti avec un double serré (10€). Les plats principaux sont tous à déguster à partir de la poitrine de porc croustillante aux pruneaux et de la poitrine de faisan aux châtaignes et champignons (de 10 à 15€). Sont également présents des plats de poissons de mer, de crevettes et de poulpes, très savoureux car cuits à basse température. En saison, il y a toujours des champignons et des truffes, avec des combinaisons et des préparations originales. Pour finir les desserts maison comme le gâteau aux 2 chocolats, les patates douces et les poires, la meringue moelleuse à la crème et le tiramisu classique servis dans de grands verres (6€). Le café est fait avec la moka. De la salle, vous pouvez voir la cuisine ouverte, où son mari, le chef Marco Moraglio travaille avec professionnalisme et compétence. La sortie d’autoroute à proximité favorise également un arrêt pour les personnes de passage.

Da Gin

Nous sommes à Val Pennavaire, une oasis de verdure et de tranquillité, qui mène à une cuisine à base de produits km 0, avec des légumes cultivés dans le potager familial et des herbes cueillies dans la campagne voisine. La carte est strictement saisonnière et accompagnée d’une huile obtenue difficilement des terrasses abruptes qui séparent le restaurant du hameau de Colletta, qui est à juste titre inclus parmi les plus beaux bourgs d’Italie. Le chef porte le nom d’une fleur, Rosa (rose), et est gentille et compétente. Après avoir inséré des plats végétariens et végans dans la cuisine traditionnelle intérieure, elle s’est lancée avec originalité dans la cuisine aux fleurs. Rosa connaît les bons délais de traitement, la bonne quantité de produit à utiliser et les combinaisons appropriées. Vous pouvez choisir des plats à la carte ou le menu dégustation qui varie souvent selon la saison et la disponibilité des produits. Elle organise également souvent des soirées thématiques intéressantes, avec des plats raffinés et légers. Voici quelques suggestions: les asperges violettes à la mayonnaise végane aux violettes ; gnocchis de pommes de terre accompagnés d’un pesto de capucine ; courgettes farcies au calendula et au géranium. Son mari Marino, qui s’occupe de la cave, travaille avec les meilleures sélections de la production ligurienne, est présent dans la salle et dispose également de 8 chambres élégantes et d’un jardin accueillant.

Osteria La Briga

Bien que situé dans la municipalité de Finale Ligure, Bistrot La Briga est immergée dans le vert du plateau delle Manie, une atmosphère rurale où en été vous pourrez profiter de la fraîcheur, loin des plages et des bruits de la côte. À l’extérieur, les tables et bancs en bois, sous les arbres, parmi les objets en fer forgé et en paille, éclairés par de petites lumières, rendent l’ambiance extrêmement agréable et relaxante. Le menu propose des plats typiques simples et authentiques, avec des ingrédients d’excellente qualité, principalement orientés sur la viande, mais aussi sur les légumes. Dans le hors-d’œuvre mixte, nous trouvons le classique veau avec sauce au thon, tartes aux légumes, salade russe, etc. (14 euros). Les pâtes maison sont à déguster toutes, comme les gnocchis au pesto, les raviolis aux arômes ou le ragoût de lapin (de 9 à 12 euros), les délicieuses soupes et le minestrone ligure (8 euros). La viande grillée avec différents types de viande (lapin, poulets, agneau, etc.) prédomine, de 17 à 21 euros, accompagnée de légumes rôtis. Excellents desserts maison. Bon choix de vins, notamment de la région, et un large choix de bières artisanales. Arrêt idéal également pour les petits déjeuners et les apéritifs, et pour les déjeuners rapides. En saison, vous pourrez déguster des truffes et des champignons. Un personnel jeune et compétent, tant dans la cuisine qu’en salle, rend la pause confortable, avec sympathie et gentillesse.

Vino e Farinata

Lieu historique au centre de la ville, où vous pourrez déguster une farinata (galette de pois chiches) très spéciale: celle de blé ou blanche, comme on l’appelle localement. Préparée dans des «testi» en cuivre étamé, au four à bois, vous ne pourrez la manger qu’à Savone et dans quelques autres endroits d’Albissola, à quelques kilomètres, que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur la Riviera di Ponente et Levante. La farinata blanche est rigoureusement dégustée avec du formaggetta (fromage frais de lait de chèvre) et les olives noires locales. Celle des pois chiches est également servie, préparée avec de nombreux ingrédients, en plus des olives, également avec du gorgonzola, du romarin, des gianchetti, des oignons de printemps. Rue Pia, vous pourrez déguster les entrées comme les soupes de légumineuses ou de poisson (4 ou 8€), les raviolis de bourrache (8€) et les gnocchis au pesto (7€), parmi les plats principaux les typiques anchois farcis (8€), salades de fruits de mer (9€) et frisceu de dorade (7€). Non seulement du poisson, mais aussi des plats de l’arrière-pays ligurien tels que des légumes farcis, des gâteaux aux herbes, des artichauts et du prescinseua (présure) de tradition génoise (8€) et des plats de viande. Pour finir, des desserts maison, comme du pudding au chocolat (recette de grand-mère) et des poires au four (4 euros chacun). Les prix bas et une ambiance détendue comme une vraie taverne en font un endroit très populaire pour les gens de Savone et les touristes qui veulent déguster les spécialités locales, bien cuisinées et authentiques.

Paolo e Barbara

Paolo Masieri se définit comme le «cuisinier-agriculteur» car ce qu’on goûte dans son restaurant, des légumes aux fruits, en passant par l’huile et les œufs, provient presque exclusivement des potagers de Castelvittorio et Ospedaletti dont le chef s’occupe personnellement. Chaque ingrédient est sélectionné en fonction de la qualité et de la saison, préparé de manière irréprochable et créative avec le résultat d’offrir un parcours gustatif passionnant et exquis. Dans les différents menus proposés, comme les suggestions d’automne, qui varient avec chaque saison, à 110€, et celui du potager et de la mer, qui change chaque mois, à 78€, vous avez la possibilité de déguster des plats comme la crème de potiron et de gingembre aux crevettes gobbetti marinées et à la truffe noire scorzone, la boule de viande à l’huile cuite à l’ail confit, le parmantier de pommes de terre de l’ancienne variété, la crevette de Sanremo cuite à la vapeur avec du sel, des algues, du chou pakchoi et de la mandarine, le plin de préboggion, des palourdes de rasoir, une infusion d’ail, persil et citron vert, SpaghettOro Verrigni avec notre bottarga et palourdes, dans une exaltation de saveurs qui fusionnent tout en conservant la personnalité de chacun. La prestigieuse étoile Michelin qui reconnaît depuis 30 ans le grand professionnalisme de Paolo Masieri, qui transmet ses connaissances à son fils Lorenzo qui perpétuera la tradition, est plus que méritée. Le restaurant est situé dans la rue centrale de la ville, dans deux salles confortables et élégantes, avec un mobilier très soigné, l’accueil est garanti par Barbara, qui vous aidera avec gentillesse et professionnalisme dans le choix des plats et des vins à combiner avec les menus.

Mimosa Restaurant

Dans le palais historique de 1875, élégant et somptueux, vous serez accueillis avec chaleur et grâce par un personnel attentif et gentil, où le chef Manuel Marchetta avec son équipe propose des bijoux gourmands dans les salles magiques, avec des tables bien agencées face à la mer et au printemps / en été sur la belle terrasse surplombant le golfe de Sanremo. Il est impossible de décrire un plat, tel que le «Souvenir d’une seiche grillée», où chaque bouchée produit des sensations nouvelles et différentes, croquant, aigre, amer, sucré et salé ensemble. Ce sont les organes sensoriels qui transmettent les stimuli au cerveau: de la vue du plat à son arôme, de la consistance à la saveur, de la mastication à la saveur et au goût. En plus des menus dégustation (50€, 60€ et 110€), un menu riche et toujours actualisé. Parmi les hors-d’œuvre, dignes de mention sont les crevettes de Sanremo, les courgettes trombette et un sashimi de sériole en carpione, directs et entraînants. Les plats principaux comprennent le homard bleu, la betterave, les oignons de printemps et un bœuf prussien, une mousse de pommes de terre, des cèpes et des oursins. Des saveurs propres et bien mises en valeur, tenues par la forte identité du chef Manuel qui, à travers ses plats, propose d’élargir vos connaissances et de vous offrir une expérience unique, en ramenant chez vous un souvenir mémorable. À noter la carte des vins, fruit de la compétence, de la passion et d’une recherche constante.

Ristorante Fratelli Currado by Siragusa

L’excitation d’une excellente cuisine et d’un service élégant dans un restaurant installé dans un moulin à huile déclaré patrimoine de l’Unesco, rénové en prenant soin de tous les détails tels que les meules d’origine, toujours fonctionnelles, et le mobilier en bois. Le jeune et talentueux maître Luca Siragusa a rouvert le restaurant, en rénovant tout, à partir de la cuisine à la cave et de l’accueil au service à l’italienne avec cloche réalisée avec une grande élégance. Le moulin à huile dispose de nombreuses salles, réparties sur différents étages, et de différentes dimensions, adaptées à la fois pour des moments plus intimes et réservées et pour des moments plus conviviaux. La cuisine est locale avec des produits locaux. Pas une re-proposition de la tradition, mais une réinterprétation attentive: «le millefeuille de bourrache farci de lapin» ou le «Brandacujun servi dans des cannoli à l’encre de seiche» ainsi que la récupération de poissons oubliés comme le hareng fumé, en sont un exemple; à la carte également d’excellentes viandes comme le «Carré d’agneau aux herbes aromatiques à la crème de carottes violettes» ou le «Filet de porc croustillant cuit à basse température avec de la crème de bourrache et des framboises déshydratées»; pain et pâtes faits à la main à la maison. Coût moyen à la carte entre 40/50 euros, menu dégustation, 5 plats à 45 euros hors vins. Le grand parking extérieur privé est une incitation supplémentaire pour une visite à cet endroit.

Ristorante Moisello

Dans le fond de la vallée de la vallée d’Arroscia, Ranzo est très vert avec la culture des oliviers et des vignes. Le restaurant a une tradition ancienne que deux frères, Ludovico dans la cuisine et Federico dans la salle à manger, ont repris pendant environ trois ans. La cuisine est basée sur des produits locaux et sur la saisonnalité. Dans la salle à manger, Federico accueille les clients avec grâce et gentillesse et toujours prêt à “raconter” les plats avec le sourire. L’environnement est élégant et moderne, très agréable et bien meublé. Dans le menu à la carte on retrouve les apéritifs, pour déguster les morceaux de légumes, à base d’herbes de saison, moelleux et savoureux, avec sauce tomate aux olives Taggiasca, le top génois à la panissa frite et sauce verte, le pâté de sanglier ou le carpaccio de poulpe (de 8 à 9€). Raviolis maison, aux pignons de pin et au thym ou à la sauce braisée (10€) ou aux gnocchis aux marrons avec citrouille et fromage fontina (9€) et Zemin de pois chiches aux steaks de porc (8€). La vraie spécialité de la maison est le lapin aux olives et au Pigato abondant, selon la recette de la grand-mère, vraiment délicieux (10 euro), ou all’Ormeasco braisé à la polenta croustillante (15€) ou les crevettes originales en croûte de noix de coco (14€). Excellents desserts maison (7€). Bon choix de vins locaux et plus encore.