Pignatta Rossa Artrattoria

En vous promenant à Albissola Marina, vous pouvez respirer l’Art dans tous les coins, à partir du bord de mer Lungomare degli Artisti aux galeries de sculpteurs et de peintres que nous trouvons dans chaque rue. Dans un carruggio non loin de la mer et de l’Aurelia, ce lieu petit mais enchanteur est situé. Sur les murs, des peintures et des sculptures d’artistes locaux, comme Giacomo, époux de Tiziana, le chef de l’Artrattoria, qui a conçu les tables, en les dédiant à de grands peintres. Une gestion entièrement féminine à la fois dans la salle et dans la cuisine, qui accueille les clients avec le sourire et les conquiert avec les plats exquis et originaux de Tiziana. Le menu change tous les mois car il s’inspire des produits de saison et du poisson frais local. En automne, on commence par le thon tataki à la crème de miel et de betterave, ou la pulpe de citrouille et d’amande ou le calmar poêlé aux légumes de saison (à déguster). Dans les entrées, dégustez la délicieuse carbonara au poisson, spécialité de Tiziana, ou les raviolis au saumon à l’orange et à la ricotta salée. On continue avec les boulettes de morue avec les courgettes ou la soupe de rascasse. Des plats de viande tels que le rôti de bœuf de venaison et le rouleau de lapin aux noisettes et à la polenta taragna sont toujours présents. Excellent choix également dans les desserts maison. La carte des vins est organisée avec des propositions intéressantes de la région et au-delà.

Il Quadrifoglio

Le restaurant à l’extérieur ressemble à une trattoria provinciale classique, mais en entrant dans la très grande salle, accueillis avec chaleur et gentillesse par la propriétaire, vous trouverez des plats insolites et spéciaux au menu: escargots panés aux noisettes sur mousse de poireaux, œuf en cocotte à la truffe blanche, tian d’épinards et chou-fleur à la fondue, salade de poule au parmesan Grana Padano de 50 mois (de 8 à 15€). Dans les entrées, les raviolis de queue de style vaccinara invitant, les délicieux tortelloni aux cèpes, les véroniques (ravioli du plin assaisonné de fondue) sont délicieux, et les cappelletti avec un double serré (10€). Les plats principaux sont tous à déguster à partir de la poitrine de porc croustillante aux pruneaux et de la poitrine de faisan aux châtaignes et champignons (de 10 à 15€). Sont également présents des plats de poissons de mer, de crevettes et de poulpes, très savoureux car cuits à basse température. En saison, il y a toujours des champignons et des truffes, avec des combinaisons et des préparations originales. Pour finir les desserts maison comme le gâteau aux 2 chocolats, les patates douces et les poires, la meringue moelleuse à la crème et le tiramisu classique servis dans de grands verres (6€). Le café est fait avec la moka. De la salle, vous pouvez voir la cuisine ouverte, où son mari, le chef Marco Moraglio travaille avec professionnalisme et compétence. La sortie d’autoroute à proximité favorise également un arrêt pour les personnes de passage.

Da Gin

Nous sommes à Val Pennavaire, une oasis de verdure et de tranquillité, qui mène à une cuisine à base de produits km 0, avec des légumes cultivés dans le potager familial et des herbes cueillies dans la campagne voisine. La carte est strictement saisonnière et accompagnée d’une huile obtenue difficilement des terrasses abruptes qui séparent le restaurant du hameau de Colletta, qui est à juste titre inclus parmi les plus beaux bourgs d’Italie. Le chef porte le nom d’une fleur, Rosa (rose), et est gentille et compétente. Après avoir inséré des plats végétariens et végans dans la cuisine traditionnelle intérieure, elle s’est lancée avec originalité dans la cuisine aux fleurs. Rosa connaît les bons délais de traitement, la bonne quantité de produit à utiliser et les combinaisons appropriées. Vous pouvez choisir des plats à la carte ou le menu dégustation qui varie souvent selon la saison et la disponibilité des produits. Elle organise également souvent des soirées thématiques intéressantes, avec des plats raffinés et légers. Voici quelques suggestions: les asperges violettes à la mayonnaise végane aux violettes ; gnocchis de pommes de terre accompagnés d’un pesto de capucine ; courgettes farcies au calendula et au géranium. Son mari Marino, qui s’occupe de la cave, travaille avec les meilleures sélections de la production ligurienne, est présent dans la salle et dispose également de 8 chambres élégantes et d’un jardin accueillant.

Osteria La Briga

Bien que situé dans la municipalité de Finale Ligure, Bistrot La Briga est immergée dans le vert du plateau delle Manie, une atmosphère rurale où en été vous pourrez profiter de la fraîcheur, loin des plages et des bruits de la côte. À l’extérieur, les tables et bancs en bois, sous les arbres, parmi les objets en fer forgé et en paille, éclairés par de petites lumières, rendent l’ambiance extrêmement agréable et relaxante. Le menu propose des plats typiques simples et authentiques, avec des ingrédients d’excellente qualité, principalement orientés sur la viande, mais aussi sur les légumes. Dans le hors-d’œuvre mixte, nous trouvons le classique veau avec sauce au thon, tartes aux légumes, salade russe, etc. (14 euros). Les pâtes maison sont à déguster toutes, comme les gnocchis au pesto, les raviolis aux arômes ou le ragoût de lapin (de 9 à 12 euros), les délicieuses soupes et le minestrone ligure (8 euros). La viande grillée avec différents types de viande (lapin, poulets, agneau, etc.) prédomine, de 17 à 21 euros, accompagnée de légumes rôtis. Excellents desserts maison. Bon choix de vins, notamment de la région, et un large choix de bières artisanales. Arrêt idéal également pour les petits déjeuners et les apéritifs, et pour les déjeuners rapides. En saison, vous pourrez déguster des truffes et des champignons. Un personnel jeune et compétent, tant dans la cuisine qu’en salle, rend la pause confortable, avec sympathie et gentillesse.

Vino e Farinata

Lieu historique au centre de la ville, où vous pourrez déguster une farinata (galette de pois chiches) très spéciale: celle de blé ou blanche, comme on l’appelle localement. Préparée dans des «testi» en cuivre étamé, au four à bois, vous ne pourrez la manger qu’à Savone et dans quelques autres endroits d’Albissola, à quelques kilomètres, que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur la Riviera di Ponente et Levante. La farinata blanche est rigoureusement dégustée avec du formaggetta (fromage frais de lait de chèvre) et les olives noires locales. Celle des pois chiches est également servie, préparée avec de nombreux ingrédients, en plus des olives, également avec du gorgonzola, du romarin, des gianchetti, des oignons de printemps. Rue Pia, vous pourrez déguster les entrées comme les soupes de légumineuses ou de poisson (4 ou 8€), les raviolis de bourrache (8€) et les gnocchis au pesto (7€), parmi les plats principaux les typiques anchois farcis (8€), salades de fruits de mer (9€) et frisceu de dorade (7€). Non seulement du poisson, mais aussi des plats de l’arrière-pays ligurien tels que des légumes farcis, des gâteaux aux herbes, des artichauts et du prescinseua (présure) de tradition génoise (8€) et des plats de viande. Pour finir, des desserts maison, comme du pudding au chocolat (recette de grand-mère) et des poires au four (4 euros chacun). Les prix bas et une ambiance détendue comme une vraie taverne en font un endroit très populaire pour les gens de Savone et les touristes qui veulent déguster les spécialités locales, bien cuisinées et authentiques.

Osteria La Gattafura

Restaurant sur le quai du port de Savona, ambiance agréable et tranquille, avec des voûtes en brique en vue, mobilier sobre, accueil aimable et professionnel du propriétaire, qui en été met ses tables à l’extérieur sur la Piazza Rebagliati. Le nom « Gattafura » est inspiré par le gâteau de légumes génois préparé avec de la blette, du fromage frais et de la menthe, tandis que la cuisine proposée par le chef est celle du territoire, avec une bonne présence de poissons locaux. Des hors-d’œuvre de fruits de mer tels que les crevettes avec du bacon, du poulpe et des pommes de terre et du stockfish, ou plutôt, brandacujun et tartare de palamita. Dans les entrées, à déguster sûrement les raviolis à l’encre de seiche, remplis de muscles ou les gnocchetti à la lotte de mer. Toujours savoureuse la friture de la mer ou les moules, palourdes et crustacés, ou du poisson du jour avec des légumes du potager. Le menu varie chaque semaine dans certains plats suivant l’imagination et l’inspiration du chef ou la disponibilité d’ingrédients frais. Vous pouvez également trouver des plats de viande, bien préparés et de qualité. Les desserts toujours faits maison. La carte des vins est très intéressante, principalement sur le territoire, mais aussi avec d’autres régions, comme l’excellent Timorasso du Piémont. Bon rapport qualité prix, coût moyen par personne 40 euros.

Ristorante Al Tre

Situé dans l’arrière-pays de Finale Ligure, à seulement 6 km des plages bondées de la côte, dans le centre du petit village de Calice Ligure, qui abrite un important musée d’art moderne inséré dans la fascinante « maison du consul », qu’il en vaut vraiment la peine de visiter, a été récemment ouvert le restaurant « Al Tre ». C’est le pari de deux jeunes femmes entreprenantes, Sonia et Mohana, qui ont changé leurs vies et ont choisi de s’essayer à la restauration, impliquant également leurs compagnons. La cuisine est l’œuvre de Sonia, qui propose des plats traditionnels, avec des idées d’innovation, tandis que Mohana s’occupe de la salle et avec un sourire toujours prêt accueille les clients et les fait se sentir immédiatement à l’aise. Le restaurant a été rénové avec beaucoup de goût et les coins ont été conservés avec des antiquités, ce qui donne un agréable air rétro. La salle décorée de fresques est également utilisée comme galerie d’art. Le menu comprend du poisson et de la viande, comme le ragoût d’âne et les calmars farcis, des pâtes fraîches avec de la sauce de viande hachée de la terre et de la mer, comme les lasagnes à l’encre de seiche et les tagliatelles de châtaignes à la sauce de sanglier, les desserts sont bien soignés et complètent un déjeuner ou un dîner dans une ambiance familiale et à des prix raisonnables, le menu de dégustation de viande est proposé à 25 euros et celui à base de poisson à 30 euros.

Relais del Monastero

Le monastère de Millesimo est un lieu magique, un petit joyau d’architecture médiévale des années 1200, entouré d’un magnifique parc, où vous pourrez séjourner dans de charmantes chambres. Dans le restaurant, les salles sont joliment décorées de fresques, bien meublées et les cheminées et le piano à queue rendent le milieu très accueillant. Pino et Donatella sont les propriétaires et les gestionnaires du Relais depuis 2014 et ont réussi, après un terrible incendie en 2017, à rouvrir et à poursuivre leur activité. Lieu idéal pour des événements et des cérémonies, mais aussi pour des moments de détente à savourer dans de belles salles où, le matin, vous êtes dorlotés par le petit déjeuner servi dans votre chambre. La cuisine est confiée au chef Matteo Pantoliano qui propose une cuisine authentique à base de produits locaux. Le menu de dégustation à 48 euros comprend sept plats ou à la carte, vous pouvez choisir entre les hors-d’œuvre, la viande crue de fassone battue au couteau, la petite pâte de champignons ou la pieuvre aromatisée (de 8 à 12 euros); parmi les entrées le paccheri de Gragnano à la burrata délicate et aux crevettes blanchies, primés en 2017, et le ravioli de taleggio aux poires et herbes fraîches (de 10 à 12 euros); dans les plats principaux, on mentionne le braisé au barolo et le bar au citron crémeux (de 12 à 18 euros). Délicieux desserts maison. Pino vous conseillera sur les meilleurs vins grâce à une cave bien garnie et Donatella vous garantit un service dans la salle, toujours avec le sourire.

I Matetti

Dans là ville de Alassio renommée et célèbre on trouve encore la cuisine traditionnelle ligure, le véritable taverne simple, avec des menus écrits en dialecte à la main dans un cahier avec des lignes telles que ceux utilisés une fois à l’école; l’atmosphère informelle, les murs avec des photographies des années 70, en noir et blanc,des enfants, en dialecte “i matetti », en tablier noir avec un papillon, à l’école, en pose sur les bancs ou pour la photo de groupe. À l’entrée, un grand tableau noir avec les plats du jour. Les propositions sont celles de la tradition ligure, savoureuses et copieuses, c’est dommage d’avoir à choisir, il serait intéressant de goûter à tout. Les propriétaires sont toujours joyeux et drôles, parfois ils font les bourrus, mais c’est une blague et ils vous surprendront. On commence par le hors-d’œuvre mixte, toujours de premier ordre, avec des anchois frits, une salade de fruits de mer, une salade de chou farci, la focaccia de Recco. Dans les premiers, tous à goûter, les raviolis et les pansottis, les tagliatelles avec la bottarga, aux crevettes, les “Gasses », pâtes fraîches de type papillons, avec le pesto et les pommes de terre. Dans les deuxièmes, frits mixtes toujours présents, le lapin, le poulpe ou seiches logées, la morue. Les desserts classiques faits à la maison comme bunet, tiramisu, et crème glacée. Offerts à tous, pour finir très bien, les délicieux beignets aux pommes. Petite cave avec Vermentino et Pigato à des prix raisonnables. Excellent rapport qualité-prix, un repas environ de 25 euros et les réservations sont recommandées.

Trattoria Vignola

Il est toujours agréable de s’aventurer dans l’arrière-pays d’Albenga, peuplé de petits villages historiques et de lieux agréables à visiter. Ortovero en fait partie. Entouré de vignes et de vergers, entouré de verdure, il est toujours intéressant de suivre cette route qui mène au Piémont et de s’arrêter dans ce restaurant pour déguster une cuisine simple et authentique. La vraie cuisine du territoire interprétée par Adriana, la cuisinière, et proposée par Claudio, le gérant, qui accueillent les hôtes avec gentillesse et compétence et qui leur proposent un menu à base de produits locaux et de saison. La salle est grande et bien aménagée, l’atmosphère est accueillante. Nous commençons avec de délicieux frittini, artichauts, pain, brochettes de saucisse, raviolis aux herbes, omelette, servis dans un petit panier. Mais les hors-d’œuvre ne sont pas encore arrivés: tartare de viande, fromage de berger au miel et aux noisettes, salade de panisse. Deux entrées. Les fantastiques raviolis aux herbes et tagliatelles à la bourrache faits par Adriana, dans les plats principaux il y a le choix entre le lapin, le sanglier cuit en sauce, l’immanquable cima ou les escargots. Les desserts faits maison, tels que le crumble aux pommes avec de la glace à la cannelle, très savoureux. Le menu dégustation est proposé à 30 euros, incluant les vins de la coopérative Ortovero, à savoir Pigato, Rossese et Vermentino. Les réservations sont recommandées.